Entrepreneuriat

Nous mettons un point d’honneur à appliquer, en conformité avec l’éthique qui nous caractérise, les valeurs qui animent tout entrepreneur : la créativité, l’autonomie, le sens des responsabilités, le leadership, la solidarité ou encore l’ambition.

Ces valeurs entrepreneuriales sont généralement communes à tout entrepreneur mais en tant que musulmans, elles revêtent un sens particulièrement fort. Le leadership et l’ambition en offrent une belle illustration.

1. Quel meilleur exemple de leadership sinon celui de notre bien-aimé Prophète Mohammad (paix et bénédictions sur lui) ; un leadership caractérisé par trois principes de base que sont la consultation (chourâa), la justice et la prise en compte de la critique.

– La chourâa :

Allah, soubhanahou wa ta’ala, nous enjoint à consulter ceux qui savent ou sont en mesure de prodiguer de bons conseils :

« Et pour ceux qui répondent à l’appel de leur Seigneur, accomplissent la salât, se consultent mutuellement à propos de leurs affaires et qui dépensent de ce que nous leur attribuons« . (Sourate 42, Verset 38).

Le Prophète lui-même (paix et bénédictions sur lui), parangon de vertu, a reçu l’ordre d’Allah de consulter ses Compagnons :

« C’est par la grâce de Dieu que tu a été doux envers eux ! Mais si tu avais été rude, au cœur dur, ils se seraient séparés de toi. Pardonne-leur donc, et implore pour eux l’absolution. Et consulte les sur les affaires (d’intérêt public) ; Puis une fois que tu t’es décidé, eh bien, fais confiance à Dieu. Dieu aime, en vérité, ceux qui font confiance« . (Sourate 3, Verset 159)

– La justice :

Allah, soubhanahou wa ta’ala, nous ordonne d’être juste même dans nos rapports avec nos adversaires :

« Dieu vous commande En vérité de rendre aux gens leurs dépôts, et quand vous arbitrez entre des gens, de juger avec équité« . (Sourate 4, Verset 58)

« Et que l’aversion d’autrui ne vous incite pas à ne pas faire l’équité. Faites l’équité: C’est plus proche de la piété« . (Sourate 5, Verset 8)

« Ô croyants! Soyez constamment équitables et témoins pour Dieu même contre vous-mêmes ou contre vos parents ou proche Parents, et qu’il s’agit d’un riche ou d’un besogneux; car Dieu a priorité sur les deux« . (Sourate 4, Verset 53)

– L’ouverture à la critique :

Le leader musulman c’est celui qui accepte et voire même invite à la critique constructive.

Les membres de son groupe doivent être en mesure d’exprimer librement leur point de vue ou leurs objections, comme le rappelle ce hadîth :

« La religion, c’est le conseil sincère. Nous avons dit : « pour qui ? ». Il a dit : « Pour Allah, son Livre, son Messager, les leaders des musulmans et le commun du peuple » (Sahïh Mouslim). 

2. Mais encore, Allah, soubhanahou wa ta’ala, nous parle de l’ambition qui doit animer le musulman dans ses oeuvres ici-bas :

« Ceux qui disent : « Seigneur, fais que nos épouses et nos enfants soient pour nous une source de bonheur ! Daigne faire de nous des modèles de piété pour ceux qui craignent le Seigneur ! » (Sourate 25, Verset 74)

Allah nous invite également à être ambitieux dans les voeux que l’on formule. Même dans l’invocation, il faut demander le maximum, être ambitieux dans ses du’a, c’est aussi reconnaitre la Miséricorde d’Allah et avoir une confiance solide en Lui.

Notre Prophète (paix et bénédictions sur lui) a dit : « La distance entre tous les deux niveaux [du Paradis] est égale à la distance entre le ciel et la terre, donc si vous demandez à Allah quoi que ce soit, demandez-lui le Firdaws, puisque c’est la dernière partie du Paradis et la partie la plus haute du Paradis, et à son sommet, il y a le Trône du Tout Miséricordieux, et de là jaillissent les fleuves du Paradis. » (Bukhari, Livre n°93, Hadith n°519)

Aussi l’entrepreneur musulman doit-il être ambitieux dans un seul but : la recherche de la satisfaction d’Allah, dans sa pratique de l’islam comme dans son investissement pour la Oumma.

C’est bien ceci dont tout professionnel doit se souvenir tout au long de son activité et de la vie de son entreprise.

wa Allahu a3lam